Efacec responsable de la promotion de l’emploi et de l’amélioration des conditions de vie des communautés autochtones

Le désert d’Atacama au Chili n’est plus seulement une destination importante du secteur d’affaires de l’énergie solaire photovoltaïque d´Efacec mais fait également l’objet de l’intervention sociale de la société.

Au cours de la construction des Parcs Photovoltaïques San Pedro III et San Pedro VI, dans le désert d’Atacama, au Chili, les collaborateurs d Efacec ont été confrontés avec l’existence de nombreuses communautés autochtones qui vivent à plus de trois mille mètres d’altitude, sans fourniture d’électricité et avec très peu d’eau.

Efacec, concerné par les importantes préoccupations sociales, en particulier en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie locale et la promotion de l’emploi, a installé, en avril, dans les villages andins de Ayquina, Cupo, Toconce et Caspana, des systèmes d’éclairage, réfrigération et congélation, avec l’alimentation en énergie effectuée par des systèmes photovoltaïques hors réseau.

Ce projet a surgi dans le cadre des initiatives promues par les municipalités locales et de protocoles signés avec la municipalité de Calama et avec les communautés autochtones de la région d’ Atacama.

Efacec a installé 38 postes d’éclairage dans ces quatre villages avec un système « stand alone » photovoltaïque et dans chacun d’entre eux, des systèmes complets de réfrigération et congélation alimentés en énergie par des systèmes photovoltaïques autonomes de «backup».

La colocation et distribution de cet équipement ont été réalisées sur les locaux, en présence de techniciens de la municipalité de Calama, leaders communautaires autochtones.

Dans le cadre de l’installation de parcs photovoltaïques, Efacec a aussi eu la possibilité de créer des postes de travail pour la construction et l’exploitation et maintenance de cette installation.

Désert d’Atacama

Avec une extension de près de 1000 km de longueur, il s’étend du nord du Chili à la frontière avec le Pérou et est considéré comme le désert le plus élevé et le plus sec au monde. Son aridité résulte de la très faible pluviosité de la région en raison de son altitude élevée. L’amplitude thermique est également très élevée et varie entre 0º et 40º Celsius.